L'HISTOIRE DE LA COURSE

La Clipper Round the World Yacht Race a été créée par Sir Robin Knox Johnston, le premier homme à avoir complété le tour du globe à la voile, en solitaire, sans escale et sans assistance sur son voilier maintenant légendaire Suhaili lors du Golden Globe Challenge en 1969.

 Crédit Photo : www.clipperroundtheworld.com

Crédit Photo : www.clipperroundtheworld.com

Quelques années plus tard, lors d’une expédition au Groenland, Sir Robin discutait avec un ami de l’engagement et des coûts liés à l'ascension de l’Everest. Il fit alors le parallèle entre la montée de l’Everest (le summum des randonneurs et alpinistes) et le tour du monde à voile (le summum des marins).

Dans les deux cas, on devrait pouvoir réaliser l'exploit avec une bonne préparation et condition physique, le bon équipement et un guide.

 Crédit Photo : www.clipperroundtheworld.com

Crédit Photo : www.clipperroundtheworld.com

C'est sous ces principes qu'il créa La Clipper Round the World Yacht Race. Une course visant à offrir à tous l'opportunité de faire le tour du monde à la voile. 

 Crédit Photo : www.clipperoundtheworld.com

Crédit Photo : www.clipperoundtheworld.com

Pour en connaitre davantage sur l’histoire de la Clipper Round the World Yacht Race, visitez le site web officiel de l'organisation en cliquant ici (Anglais seulement).


LE CONCEPT (comment ça fonctionne tout ça)

L’organisation (La Clipper) construit une flotte de voiliers identiques (monotype / one-design) qui sont prévus pour 4 éditions/courses.  

 Crédit Photo : www.clipperroundtheworld.com

Crédit Photo : www.clipperroundtheworld.com

À chaque édition, qui survient à tous les deux ans, chaque bateau est associé à un commanditaire d'équipe qui rattache son image de marque au voilier.

 Crédit Photo : www.clipperroundtheworld.com

Crédit Photo : www.clipperroundtheworld.com

La flotte de voiliers ainsi que les équipages sont également supportés par des partenaires et des fournisseurs officiels pour l'équipement, l'accastillage et le support entourant la course.

 Crédit Photo : www.clipperroundtheworld.com

Crédit Photo : www.clipperroundtheworld.com

La Clipper trouve ensuite ses guides en réalisant un appel aux candidatures. Les 12 meilleures candidatures à travers les centaines d'applications sont sélectionnées à travers un processus d'entrevue et de tests intensifs qui permettent de trouver les meilleurs capitaines capables de relever le défi et prendre en charge un équipage de marins amateurs autour du monde en assurant leur sécurité et celle du bateau.

 Crédit Photo : www.clipperroundtheworld.com

Crédit Photo : www.clipperroundtheworld.com

Et pour les équipiers? Chaque équipier doit soumettre une application avec son histoire et ses motivations avant d'obtenir un entretien avec le responsable du recrutement de la Clipper. L'équipe de recrutement revoit les applications et donne ensuite le feu vert pour les formations. Chaque participant doit compléter 4 niveaux de formation, d’entrainement et d’évaluation afin d’être bien préparé pour le défi qui les attend. Tout au long de ce parcours, les capitaines et instructeurs analysent et classifient les équipiers selon leur niveau d'expertise. 

 Crédit Photo : http://www.yachtsandyachting.com/ (Alex Laline 2015-2016)

Crédit Photo : http://www.yachtsandyachting.com/
(Alex Laline 2015-2016)

Quelques mois avant le départ, une fois les capitaines de bateau sélectionnés et les participants formés, les douze capitaines et les équipiers sont répartis à travers la flotte de manière à avoir des équipes justes, équitables et compétitives.

 Crédit Photo : https://mattgoessailing.wordpress.com (2011-2012)

Crédit Photo : https://mattgoessailing.wordpress.com (2011-2012)

Pour découvrir les équipes qui participeront à l'édition 2017-2018, suivez le lien ci-dessous :

 

 

LA ROUTE TYPIQUE

Clipper Round the World Route Map

Départ/Arrivée : Royaume-Uni 

Étape 1 : ... à l'Amérique du Sud

Étape 2 : ... à l'Afrique du Sud

Étape 3 : ... à l'Australie

Étape 4 : Tour de l'Australie

Étape 5 : ... à la Chine

Étape 6 : ... aux États-Unis (Traversée du Pacific)

Étape 7 : Tour des États-Unis par le Canal de Panama

Étape 8 : ... retour vers le Royaume-Uni

Pour découvrir la route exacte qu'empruntera l'édition 2017-2018, suivez le lien ci-dessous :


LES BATEAUX

Clipper 70

La troisième génération de bateaux monotypes, le Clipper 70 a fait ses débuts dans l'édition 2013-2014 de la course démontrant une nette amélioration au niveau de la vitesse et du dynamisme vis-à-vis leurs prédécesseurs les Clipper 68 et les Clipper 60. Les Clipper 70 ont été conçus par le réputé architecte naval Tony Castro. Note : ils en seront à leur 3e édition pour la course 2017-2018.

Comme tout autre voilier de course océanique, les Clipper 70 ne sont pas pour les coeurs sensibles. Ils sont dépouillés de tout luxe. Les équipages doivent ainsi devenir des experts de la vie collective en espace restreint (et humide) et ce, pendant toute la durée de la course.

Les Clipper 70 sont conçus avec des doubles bars à roue, doubles safrans et un bout-dehors (bowsprit) de 6 pieds qui permet d'avoir trois larges spinnakers asymétriques pour compléter les yankee et la staysail. La nouvelle coque offre une meilleure performance et un meilleur contrôle pour les temps durs, qui se sont traduits par des vitesses dépassants les 30 noeuds.

Pour en savoir plus sur les Clipper 70, suivez le lien ci-dessous :


SUIVEZ-MOI!

Suivez-moi à travers cette épopée extraordinaire autour du monde